L'énergie verte.

Les énergies renouvelables remplaceront-elles un jour l’énergie issue des combustibles fossiles ? C’est l’une des plus grandes questions que se pose le public aujourd’hui. Et, avec le regain d’intérêt des gouvernements du monde pour les sources d’énergie renouvelables et vertes, c’est une question très pertinente à poser.

L’accord de Paris

Le respect des engagements énoncés dans l’accord de Paris sera un facteur clé dans la transition des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables. Avec la signature de l’Accord de Paris sur le climat en 2016, les pays participants « se sont engagés à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres gaz à effet de serre, ainsi qu’à s’adapter aux impacts du changement climatique ». En développant les énergies renouvelables, les pays peuvent réduire fortement une source majeure du problème : les émissions de CO2 liées à l’énergie.

Des signes de progrès dans la transition vers l’abandon des combustibles fossiles

D’un point de vue pratique, l’emploi dans le secteur des énergies renouvelables continue de croître. Cela mérite d’être souligné, car l’opposition des entreprises ou des particuliers à un changement à long terme de l’approche énergétique est généralement ancrée dans les effets à court terme perçus sur l’emploi, la création d’emplois et les économies. Mais les coûts des technologies renouvelables sont plus bas que jamais, et la numérisation peut faciliter une intégration plus harmonieuse des secteurs de l’électricité, du chauffage, du refroidissement et des transports. Une intégration efficace sera la clé de la construction d’un monde alimenté par des énergies renouvelables, mais la possibilité est à portée de main, comme le montrent des nations pionnières comme le Danemark, où le gouvernement s’est engagé à éliminer progressivement les combustibles fossiles d’ici 2050.

L’énergie solaire, en particulier, est en plein essor, même dans les pays plus lents à prendre des engagements ambitieux. L’énergie solaire est l’une des rares technologies actuellement en mesure d’atteindre les objectifs climatiques mondiaux. L’environnement n’est pas le seul à en profiter, les économies aussi : dans la majorité des pays, les systèmes photovoltaïques, ainsi que l’éolien terrestre, sont les moyens les moins coûteux d’installer de nouvelles centrales électriques. En fonction des ressources et des possibilités de financement de chaque pays, le solaire PV et l’éolien peuvent menacer les centrales à combustibles fossiles existantes. En effet, L’Agence Internationale de l’Énergie indiquent que la capacité totale installée de l’éolien et du solaire photovoltaïque est en passe de dépasser le gaz naturel d’ici 2023 et le charbon d’ici 2024.

Pourtant, un certain nombre d’estimations et d’études indiquent qu’un siècle est probablement le temps minimum nécessaire à une refonte totale du système énergétique et à une transition complète vers les énergies renouvelables, même si des progrès significatifs sont en cours.

Les enjeux de la transition vers les énergies renouvelables

Notre infrastructure est construite pour les combustibles fossiles et cela signifie que nous devons faire beaucoup d’efforts pour changer les choses. Depuis la révolution industrielle, nous nous sommes appuyés sur les combustibles fossiles pour développer et faire croître nos sociétés. Aujourd’hui, nous devons changer radicalement les choses si nous voulons continuer à vivre dans un monde sain où il y a suffisamment d’énergie pour tous.

Les entreprises devront changer. Le changement est nécessaire, mais il n’est pas toujours facile. Demander à des industries entières de passer à quelque chose de différent est une chose extrêmement difficile à faire.

Conclusion

La transition des combustibles fossiles vers les sources d’énergie renouvelables ne se fera pas du jour au lendemain, et elle ne se fera pas sans revers ni difficultés. Mais le processus doit commencer dès maintenant, car il faudra peut-être quatre, voire cinq décennies, pour arriver à un point où l’impact sera reconnaissable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *