les signes du changement climatique.

Cette année, des conditions météorologiques extrêmes ont touché presque tous les coins du globe, avec des conséquences souvent mortelles. Les scientifiques ont longtemps averti que le changement climatique contribuerait à une augmentation de la fréquence et de la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes. Mais alors que la menace posée par des phénomènes tels que l’élévation du niveau de la mer et la sécheresse extrême était considérée jusqu’à récemment comme un problème pour le monde en développements, cette année, c’est le monde développé qui a été en première ligne.

Entre froid extrême, canicule, feux de forêts, inondations, … tous les signes sont là pour prouver que le changement climatique est déjà bien en place.

Evènements catastrophiques liées au changement climatique en 2021

Chutes de neige record, Madrid

Au cours des premières semaines de 2021, la tempête Filomena a apporté des niveaux de neige record à Madrid et les citoyens espagnols âgés ont été avertis de rester chez eux alors que les températures chutaient. La neige la plus abondante depuis 50 ans a paralysé les transports à l’intérieur et à l’extérieur de la ville.

Tempête Christoph, Royaume-Uni

La période du 18 au 20 janvier 2021 a été l’une des plus humides jamais enregistrées pour le nord du Pays de Galles et le nord-ouest de l’Angleterre. Des maisons du Cheshire ont été inondées et des résidents ont été évacués de leurs maisons à Manchester et dans le Merseyside. Une fois que la tempête Christoph s’est dissipée, les importantes chutes de neige ont également entraîné des perturbations dans les transports, avec des conditions de verglas et des fermetures de routes.

Tempêtes hivernales, Texas

3,5 millions d’entreprises et de foyers ont été privés d’électricité en février, alors que les températures sont descendues à -13℃ dans certaines régions du Texas. L’électricité a été coupée dans tout l’État, laissant de nombreuses personnes vulnérables dans des conditions de froid extrême. Le nombre total de morts est passé de 151 à 210 en juillet, après qu’il a été décidé d’inclure dans le décompte final les décès causés par l’effondrement du réseau électrique de l’État.

Dôme de chaleur, nord-ouest du Pacifique

La flambée des températures dans le nord-ouest des États-Unis a réécrit le livre des records cette année. Le « dôme de chaleur » a été l’exemple le plus spectaculaire d’un événement météorologique extrême causé par le réchauffement climatique et a entraîné des évacuations dans des États qui n’étaient absolument pas préparés à la chaleur. Lytton, un village de la Colombie-Britannique (Canada), a été englouti et en grande partie détruit par un incendie de forêt en raison des températures.

Inondations, Allemagne de l’Ouest

Les inondations ont détruit des maisons et des ponts le long de la rivière Ahr en juillet, tandis que dans le village allemand de Schuld, l’eau a englouti les rues et avalé les maisons. Le bilan humain a été choquant.

Inondations, Chine

Plus de 30 personnes sont décédées et 200 000 évacuations ont été effectuées dans la province chinoise du Henan, touchée par de fortes pluies et des inondations. Douze personnes ont perdu la vie dans une rame de métro de Zhengzhou, les survivants décrivant comment l’eau s’est infiltrée par les portes du wagon jusqu’à ce qu’il devienne difficile de respirer. Les conditions extrêmes observées en Allemagne et en Chine sont un rappel brutal que le changement climatique augmente les phénomènes météorologiques extrêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *